"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel


Conseil Municipal du 09.02.2017: Ce que vous ne saurez pas dans la Presse

 

Résumé du conseil municipal du 09.02.2017

 

 

 

La délibération concernant les frais liés à la plainte déposée par P.Granet et onze de ses affidés contre Marie Anne B M et Gilles D

La majorité Granet (avec la complicité des élus " Barbero" ) s'est fait voter sur  le dos des Dignoises et des Dignois les frais d'avocats et les consignations énormes qui en découlent.

Quand P. Granet affirme elle-même en conseil que "c'est pour marquer le coup", c'est la justice et les contribuables Dignois qui apprécieront!....

 

En participant aux débats et aux votes, les élus de la majorité bénéficiaires de " ces avantages " ont commis une faute !

Des recours ont été portés tant devant la Tribunal Administratif pour faire annuler la délibération que devant le préfet garant du bon fonctionnement de nos institutions.

 

S'ils sont dérangés par la seule opposition qui dénonce leur MAUVAISE GESTION, qu'ils le fassent avec leur propre argent et leurs indemnités au lieu de pressurer encore plus les Dignois!!!.

Quand on connaît les indemnités énormes perçues par P.Granet chaque mois et plusieurs autres "cumulards" qui l'entourent !!!!.....

 

 

On ne reviendra pas non plus sur un marché de travaux attribué à une entreprise dont l'un  gérant est le frère de Gérard Esmiol (Adjoint à la solidarité) ...

Pour le sourire, nous livrons l'information suivante: son offre a été remise 12 minutes seulement avant l'heure de fin du dépôt de celles ci.

Un marché bienvenu pour une entreprise placée en liquidation.... mais sauvée par un jugement récent en appel près la Cour d'Aix en Provence quelques jours avant la publication du marché .

Elle aura le temps de se remettre puisque le tribunal lui accorde pour cela ....10 ans !

 

Revenons par contre sur leur refus de voter notre proposition de mise en place d'une mutuelle municipale au motif, lisez bien, que la majorité Granet "y réfléchirait depuis 6 mois" ....( Nous l'avions défendue dans notre programme municipal il y a plus de trois ans ) et nous, NOUS  tenons nos engagements.

 

Ce qui est certain c'est que cette triste équipe est incapable de dire " oui c'est une bonne idée " quand celle-ci  ne vient pas d'eux comme d'ailleurs, ils ont voté systématiquement contre TOUTES les propositions que nous leurs avons  présentées  ... et c'est eux qui osent nous accuser de pratiquer une "opposition systématique"?!....

 

Quand on  pense que des professionnels de santé comme M.Mezzano, Likaj, Granet, Oggero Bakri ont voté CONTRE!

 

Quand on pense qu'une " travailleuse" sociale, Corinne Tonnelli a osé voter CONTRE après l'avoir défendue pendant la campagne des municipales!!!

 

Nous tenons à souligner  l'honnêteté ( certains diront le courage ) de  Nadine Vollaire qui seule de la majorité Granet a refusé le vote contre et s'est abstenue.

 

 

N'oublions pas d'évoquer le débat d'orientation budgétaire annuel et obligatoire :

Seul notre groupe est intervenu de façon étayée et argumentée par les voix de Lionel Thonnatte et Marie Anne .B.M.

Et là il faut avouer qu'avec B. Villaron, c'est un grand moment.

 

C'est un peu comme si Cyril Hanouna devait animer la soirée de remise des prix Nobel ...

 

La dette ne baisse pas comme prévu et s'étale dans le temps ?.......C'est normal puisqu'on continue à emprunter!

La masse salariale municipale est en augmentation ?....C'est normal les salaires augmentent!

Les 4 millions d'euros de recettes H2P correspondent à quoi? ...... La question n'est pas à l'ordre du jour!

 

Bref du "Villaron pur jus".....( c'est l'adjoint aux finances et au personnel choisi par P.Granet), et après on se demandera pourquoi la ville est en train de mourir...

 

Est venue ensuite la mise en place du nouveau règlement intérieur du conseil municipal et le refus de P. Granet de faire voter les propositions que nous faisons.

C'est l'objet d'un recours sur le fond celui là, auprès du T.A de Marseille.

 

Après avoir rappelé la hausse de 25% de la délinquance sur les deux premières années de ce mandat,  Marie Anne. B.M a interrogé l'adjoint à la sécurité  sur les derniers chiffres de Digne les Bains....

 

Si on voulait croire B. Aymes,  le Préfet aurait informé la presse des chiffres du département sans avoir les chiffres de la ville préfecture....

 

 

Chers concitoyens, faut-il s'étonner d'apprendre que nous avons encore perdu plus de 220 habitants en un an ? ....

 

 

Les Dignois d'abord

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


22/02/2017
2 Poster un commentaire

Encore sur le compte des Dignois ....

 

 

Lors du prochain conseil municipal, le conseil aura à se prononcer sur une délibération "plus que curieuse".

 

Enfin quand on dit aura à se prononcer, on devrait plutôt dire " validera sans sourciller " une décision de P. Granet.

 

Il s'agit de faire payer à la municipalité et donc aux Dignois les frais d'avocats et les consignations ( décidées par le juge d'instruction )  concernant une plainte que P. Granet et 11 de ses colistiers ont déposée contre Marie Anne Baudoui et Gilles De Valckenaere.

 

Nous ne nous prononcerons pas sur le fond de la plainte déposée car nous serons en capacité  devant la justice de justifier chacun de nos propos ou écrits  mais c'est plutôt sur le fait de faire payer cette addition aux Dignois qui nous choque.

Il est à noter que concernant les propos tenus en conseil municipal, l'avocat de Madame Granet aura sans doute oublié que la CEDH (Cour Européenne des Droits de l'Homme) a déjà statué sur ce type d'affaire.

 

En ce qui nous concerne, P. Granet championne du cumul des indemnités et les autres élus figurant sur la liste des plaignants sont à notre sens assez indemnisés, ou ont assez de revenus, pour pouvoir assumer personnellement leurs décisions...

 

Mais non, il faut encore que ce soit les Dignois qui "passent à la caisse" avec les risques par exemple de voir perdre l'intégralité des sommes mises en consignation si les plaintes se révélaient abusives ou vexatoires.

 

S'il s'agissait de protéger un élu quel qu'il soit comme le prévoient les textes, nous aurions pu voter pour cette délibération mais faire assumer aux Dignois ce qui constitue à notre sens "une tentative d'intimidation" ou "de diversion pour mieux faire oublier leurs résultats sur le terrain", il n'en n'est pas question.

 

Nous nous doutions bien que mettre sur la place publique les curieuses dispositions d'un marché visant à payer à coup sûr près de 75 000 € la mise à disposition éventuelle de matériel de déneigement (sans compter les coûts supplémentaires en cas d'intervention ) , ou contester le fait qu'une conseillère municipale se trouvant à plus de 10 000 kilomètres puisse occuper efficacement sa fonction et en être indemnisée, ne serait pas apprécié par ceux qui en portent la responsabilité.

 

 

Mais ce ne sont ni les menaces, ni les "coups tordus" ni les "coups de bluff" qui nous feront abdiquer, nous continuerons à dénoncer les gaspillages, connivences et autres "arrangements" d'où qu'ils viennent!

 

 

La plus grave décision que prendra le conseil de Jeudi 9 Février 2017 sera tout de même la modification du règlement que voteront comme d'habitude les "affidés" de P.Granet. Il n'y aura plus dze possibilité  de manière automatique   proposer au conseil d'adopter des motions présentées par les autres groupes municipaux comme c'est le cas  avec notre dernière demande de mettre en place une mutuelle municipale pour aider nos concitoyens.

 

Ce sera dorénavant à P. Granet de décider si la motion proposée sera soumise ou NON aux votes du conseil municipal  ...

Nous porterons bien entendu les refus de Madame Granet devant de tribunal administratif à chaque motion que nous pensons utile à la population et qui ne serait pas soumis aux votes.

 

 

La démocratie foulée au pied comme d'habitude.

La démocratie "selon Granet"

 

 

 

Les Dignois d'abord

 

ODJ 24.1.JPG

 

 

 odj 24.2.JPG

 

 

 

 


03/02/2017
0 Poster un commentaire

Menteur et affabulateur !

 

Le respect de l’électeur en politique devrait être la chose la plus sacrée qui soit.....

 

Dernièrement, nous avons été amenés à réagir aux propos et affirmations d'un prétendant à une investiture qui, pour obtenir ce qu'il pense comme lui étant du, n'a pas hésité tant sur les réseaux sociaux qu'en direct devant des journalistes à mentir!  

Il a même affirmé que nous avions produit un faux mail de la part d'un maire du Pays Dignois.

 

Nous passerons rapidement sur les insultes proférées par l'un de ses " porte parole" tant sur le fonctionnement de son parti que sur certains de ses cadres.

Cela ne regarde que les Républicains et leur capacité à se faire respecter et aussi d'avoir dans la population l'image d'un parti capable de gouverner.

 

Difficile en effet de donner une telle image si on n'est pas capable en son sein d'éliminer les "brebis galeuses".

 

Si les insultes de" magouilleuse" qu'ils ont proféré à l'encontre de  Mme Barreille ne la dérange pas, si les jeux de mots transformant " Estrosi en Escrosi " font rire les républicains , c'est leur humour et si un délégué de canton élu  comme son porte parole dit qu'il est "uniquement au LR pour foutre le bordel " libres à eux ..... mais qu'on ne vienne pas un jour nous expliquer pourquoi notre cité et le département sont  restés à gauche !!!

 

Revenons donc à la "fameuse liste" des soutiens que ce candidat a eu le culot de transmettre aux principaux media locaux:

 

Certains de ces soutiens ont disparu de cette liste et d'autres ont démenti.

Mme Le Maire de Moustiers citée lors d'un direct sur les ondes d'Alpes 1 a écrit aux journalistes pour éviter toute manipulation. Ses écrits ne souffrent aucun doute.

« Cela fait plusieurs fois que mon nom apparaît en qualité de soutien pour un candidat pour les législatives. Je tiens à ce que l'on cesse de me mêler à des combats par lesquels je ne suis nullement concernée. »

 

Et comme le "candidat à la candidature" n'hésite pas à utiliser à son avantage des photos anodines, le maire de Moustiers Sainte Marie  a tenu aussi à préciser dans son courrier aux journalistes, que des photos sur lesquelles elle figure aux côtés de ce monsieur ne constituent en aucun cas un signe  de soutien de sa part.

 

Ajoutons aussi que ce "monsieur" en osant affirmer un tel mensonge s'est  moqué totalement de l'embarras qu'il pourrait causer à celle-ci au sein d'une équipe municipale qui n'a jamais affiché de couleur politique.

 

De plus, cet "individu prêt à tout " a affirmé en direct sur les ondes que le SMS émanant du maire d'Aiglun que nous avions produit pour dénoncer ses mensonges était un faux! 

 

Allant jusqu'à inviter les journalistes à téléphoner à M.Jugy pour qu'il  confirme comme lui, que c'était bien un faux (sic) ...

 

Accusation d'une gravité extrême car il savait bien entendu au moment où il prononçait ces paroles que les écrits de M.Jugy étaient bien authentiques.

 

Mal lui en a pris: les journalistes d'Alpes 1 ont téléphoné à M.Jugy qui leurs a confirmé qu'il était bien l’émetteur de ce SMS et que son contenu était bien celui que nous avions produit.

 

Nous avons fait authentifier le SMS et son origine par huissier de justice ...(Sms où il est écrit: "je n'ai jamais donné mon soutien à Bourjac. C'est purement et simplement de l'intox...")

 

Mensonges devant la presse doublé d'un culot, d'un mépris sans bornes.

 

On aurait pu citer aussi le faux ralliement du premier adjoint d'une commune de l'agglomération qui s'est trouvé sur cette liste en dépit de son fidèle soutien depuis des années à .....Gilbert Sauvan...

Mais arrêtons là cette liste des faux soutiens de ce monsieur.

 

Que ce monsieur soit un menteur, un affabulateur et un manipulateur est maintenant une chose acquise. En plus de cela,  lui et son équipe ne maitrisent aucun des dossiers importants de notre ville et de notre département!

 

N'est ce pas son " porte parole " qui récemment sur les réseaux sociaux avait affirmé contrairement à nous, que l'exonération de la CFE ne pouvait pas être rétroactive pour les commerçants Dignois ?...

Après nos interventions en conseil municipal comme sur notre blog, nous avions rétabli la vérité et immédiatement informé par notre blog,  les commerçants Dignois de cette bêtise qui auraient pu leurs coûter très cher!

 

N'est ce pas ce monsieur qui sur les réseaux sociaux avait dit aussi que les Thermes devraient être gérées par le privé ?.... Alors qu'elles en sortent avec le fiasco que l'on sait? 

 

Menteur, manipulateur, affabulateur mais aussi et c'est sans doute le plus grave, incompétent.

 

Notre territoire a depuis de longues années un député absent, il a besoin de tout sauf de ce genre d'individus prêts à tout et qui plus est, dénués d'intégrité morale et intellectuelle!

 

 

 

Ci après l'article de Alpes 1 sur ce monsieur le lendemain de son interview puis,  l'extrait audio de cette interview des allégations de ce monsieur

 

 

Bourjac Alpes 1.JPG

 

 Pour écouter les mensonges en direct !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


25/01/2017
0 Poster un commentaire

En avant première les délégations et compétences de la Communauté d'Agglomération

 

 

Avant même que les élus en soit officiellement informés , vous trouverez ci-joint les tableaux des délégations attribuées par P. Granet à ses vice présidents

 

Ces documents n'avaient pas vocation bien entendu de sortir avant le conseil de demain mais nous les avons trouvés..... sur les réseaux sociaux ....?!

 

Certaines semblent pour le peu "originales"

 

Il n'aura pas fallu longtemps pour que cette agglomération semble déjà  sans capitaine ...

 

 

Compétences et deleguation 1.JPG

 

competence set deleguations 2.JPG

 

 

 

 

 


18/01/2017
2 Poster un commentaire

Compte rendu du conseil d'agglomération et petites précisions

Hier soir eu lieu à Digne, le conseil d'installation de la nouvelle Agglomération

 

Un conseil uniquement destiné à  installer le président, les 15 vice présidents et les 3 conseillers délégués pour assurer la gouvernance.

 

En préambule au vote, Marie Anne Baudoui Maurel a osé demander à Patricia Granet qu'est ce qui pouvait justifier un tel nombre de postes et surtout quelles seraient les compétences de chacun ...

 

Question importante quand on crée de tels postes tant sur le plan humain que financier car chacun de ces postes est environ indemnisé à  hauteur de 1200 € mensuels.

Bien entendu par un mot de réponse de sa part .

 

Marie Anne Baudoui Maurel avait mis en avant  que l'agglomération de Gap avec une population plus nombreuse, un développement économique brillant n'avait elle que 12 vice présidents pour 18 pour nous en comptant les conseillers délégués.

 

Pas de réponse à donner, "comme d'habitude" seraient tenté de dire ceux qui la connaissent et, moment de surprise pour ceux n'ayant pas encore pratiqué  les méthodes du maire de Digne.

 

Une telle non réponse et un tel mépris n'auront pas manqué de les choquer.

 

Rien d'étonnant en fait, puisque bon nombre de ces élections ne sont que des renvois d'ascenseur pour services rendus.

 

Il n'y a pas eu de grandes surprises à  part l'éviction de Sandrine Cosserat au profit de Gérard Vivos maire de Peyruis et il était plus que drôle de voir "les séances d'explication" données par Granet dans un premier temps et ensuite M. Martellini plus qu'agacé par cette élection visiblement non prévue.

 

Moment tendu aussi lors de l'annonce de la candidature de G. Primiterra contre E.Martin ( suppléante de P.Granet aux élections départementales).

 

Courageuse depuis le début dans le dossier de l'Agglomération, Mme Primiterra a   fait les frais des consignes de vote données par la présidente .

Vu les mimiques grimaçantes de P.Granet, cette candidature devrait sans aucun doute laisser des traces...

 

Preuve que tout n'est pas rose dans cette agglo, le nombre élevé de bulletins blancs lors de chaque vote: le vice président le mieux élu en a eu 14 et le moins bien élu comme Bruno Accia en a recueilli 33 sur 80 votants .!!!

 

Revenons également sur notre deuxième intervention du soir à savoir le cas F. Hermitte.

 

Sûr de son élection au poste de deuxième vice président hier soir, il a osé dire en public qu'il n'avait pas été  condamné pour avoir profité personnellement d'avantage lié à  sa fonction en dépit de ses 2 condamnations pour prise illégale d'intérêt et qu'il n'avait pas été condamné pour inéligibilité.

 

Rappelons lui toutefois la définition du délit pour lequel il a été condamné 2 fois : « Le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargé d'une mission de service public ou par une personne investie d'un mandat électif public, de prendre, recevoir ou conserver, directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise ou dans une opération dont elle a, au moment de l'acte, en tout ou partie, la charge d'assurer la surveillance, l'administration, la liquidation ou le paiement ».

 

Le droit Français, c'est connu permet pour ceux qui en ont les moyens, de trouver dans tout l'arsenal juridique le moyen d'échapper à  la justice.

 

C'est ce qui s'est passé avec ce monsieur qui nous le répétons a  été condamné en Juillet 2012 à  une interdiction d'occuper tout emploi ou toute fonction publique pendant 5 ans.

 

Si contrairement à  la justice locale , une cour a décidé  en dépit de cette condamnation, qu'il pouvait à nouveau être élu, nous ne nous placions pas hier dans un débat  juridique mais dans une question de moralité et il demeure bien clair  pour nous que, quelqu'un condamné par 2 fois de manière définitive pour de tels motifs, n'a pas à  occuper un poste à  responsabilité au sein de notre assemblée.

 

Patricia Granet en validant sa candidature en a décidé autrement, c'est sa responsabilité pas la notre et espérons pour nos concitoyens que le proverbe jamais 2 sans 3 ne se vérifie jamais.

 

Aussi pour clore tout débat et interprétation sur ce dossier, pour répondre de manière claire et précise à  Mr Hermitte sans commettre d'erreur dans l'interprétation du dernier jugement le frappant , nous publions ci dessous l'intégralité du jugement sans aucun commentaire ni  ajout de notre part à l'exception de la suppression du nom de la personne relaxée dans ce même dossier.

 

Vous avez tout pour vous faire une idée , la notre est faite .

 

P.Granet a préféré soutenir la candidature de ce monsieur, c'est son choix!

Pour accéder au pouvoir alors qu'elle ne fait pas l'unanimité, elle est décidément prête à tout!

 

 

Les Dignois d'abord, les conseillers d'agglomération

 

Marie Anne Baudoui Maurel

Lionel Thonnatte

Gilles De valckenaere

 

 

HERMITTE 1.JPG

 

HERMITTE 2.JPG

HERMITTE 4.JPG

HERMITTE 5.JPG

HERMITTE 6.JPG

 

HERMITTE 7.JPG

 

 

 


11/01/2017
3 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :