"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel


En avant première les délégations et compétences de la Communauté d'Agglomération

 

 

Avant même que les élus en soit officiellement informés , vous trouverez ci-joint les tableaux des délégations attribuées par P. Granet à ses vice présidents

 

Ces documents n'avaient pas vocation bien entendu de sortir avant le conseil de demain mais nous les avons trouvés..... sur les réseaux sociaux ....?!

 

Certaines semblent pour le peu "originales"

 

Il n'aura pas fallu longtemps pour que cette agglomération semble déjà  sans capitaine ...

 

 

Compétences et deleguation 1.JPG

 

competence set deleguations 2.JPG

 

 

 

 

 


18/01/2017
1 Poster un commentaire

Compte rendu du conseil d'agglomération et petites précisions

Hier soir eu lieu à Digne, le conseil d'installation de la nouvelle Agglomération

 

Un conseil uniquement destiné à  installer le président, les 15 vice présidents et les 3 conseillers délégués pour assurer la gouvernance.

 

En préambule au vote, Marie Anne Baudoui Maurel a osé demander à Patricia Granet qu'est ce qui pouvait justifier un tel nombre de postes et surtout quelles seraient les compétences de chacun ...

 

Question importante quand on crée de tels postes tant sur le plan humain que financier car chacun de ces postes est environ indemnisé à  hauteur de 1200 € mensuels.

Bien entendu par un mot de réponse de sa part .

 

Marie Anne Baudoui Maurel avait mis en avant  que l'agglomération de Gap avec une population plus nombreuse, un développement économique brillant n'avait elle que 12 vice présidents pour 18 pour nous en comptant les conseillers délégués.

 

Pas de réponse à donner, "comme d'habitude" seraient tenté de dire ceux qui la connaissent et, moment de surprise pour ceux n'ayant pas encore pratiqué  les méthodes du maire de Digne.

 

Une telle non réponse et un tel mépris n'auront pas manqué de les choquer.

 

Rien d'étonnant en fait, puisque bon nombre de ces élections ne sont que des renvois d'ascenseur pour services rendus.

 

Il n'y a pas eu de grandes surprises à  part l'éviction de Sandrine Cosserat au profit de Gérard Vivos maire de Peyruis et il était plus que drôle de voir "les séances d'explication" données par Granet dans un premier temps et ensuite M. Martellini plus qu'agacé par cette élection visiblement non prévue.

 

Moment tendu aussi lors de l'annonce de la candidature de G. Primiterra contre E.Martin ( suppléante de P.Granet aux élections départementales).

 

Courageuse depuis le début dans le dossier de l'Agglomération, Mme Primiterra a   fait les frais des consignes de vote données par la présidente .

Vu les mimiques grimaçantes de P.Granet, cette candidature devrait sans aucun doute laisser des traces...

 

Preuve que tout n'est pas rose dans cette agglo, le nombre élevé de bulletins blancs lors de chaque vote: le vice président le mieux élu en a eu 14 et le moins bien élu comme Bruno Accia en a recueilli 33 sur 80 votants .!!!

 

Revenons également sur notre deuxième intervention du soir à savoir le cas F. Hermitte.

 

Sûr de son élection au poste de deuxième vice président hier soir, il a osé dire en public qu'il n'avait pas été  condamné pour avoir profité personnellement d'avantage lié à  sa fonction en dépit de ses 2 condamnations pour prise illégale d'intérêt et qu'il n'avait pas été condamné pour inéligibilité.

 

Rappelons lui toutefois la définition du délit pour lequel il a été condamné 2 fois : « Le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargé d'une mission de service public ou par une personne investie d'un mandat électif public, de prendre, recevoir ou conserver, directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise ou dans une opération dont elle a, au moment de l'acte, en tout ou partie, la charge d'assurer la surveillance, l'administration, la liquidation ou le paiement ».

 

Le droit Français, c'est connu permet pour ceux qui en ont les moyens, de trouver dans tout l'arsenal juridique le moyen d'échapper à  la justice.

 

C'est ce qui s'est passé avec ce monsieur qui nous le répétons a  été condamné en Juillet 2012 à  une interdiction d'occuper tout emploi ou toute fonction publique pendant 5 ans.

 

Si contrairement à  la justice locale , une cour a décidé  en dépit de cette condamnation, qu'il pouvait à nouveau être élu, nous ne nous placions pas hier dans un débat  juridique mais dans une question de moralité et il demeure bien clair  pour nous que, quelqu'un condamné par 2 fois de manière définitive pour de tels motifs, n'a pas à  occuper un poste à  responsabilité au sein de notre assemblée.

 

Patricia Granet en validant sa candidature en a décidé autrement, c'est sa responsabilité pas la notre et espérons pour nos concitoyens que le proverbe jamais 2 sans 3 ne se vérifie jamais.

 

Aussi pour clore tout débat et interprétation sur ce dossier, pour répondre de manière claire et précise à  Mr Hermitte sans commettre d'erreur dans l'interprétation du dernier jugement le frappant , nous publions ci dessous l'intégralité du jugement sans aucun commentaire ni  ajout de notre part à l'exception de la suppression du nom de la personne relaxée dans ce même dossier.

 

Vous avez tout pour vous faire une idée , la notre est faite .

 

P.Granet a préféré soutenir la candidature de ce monsieur, c'est son choix!

Pour accéder au pouvoir alors qu'elle ne fait pas l'unanimité, elle est décidément prête à tout!

 

 

Les Dignois d'abord, les conseillers d'agglomération

 

Marie Anne Baudoui Maurel

Lionel Thonnatte

Gilles De valckenaere

 

 

HERMITTE 1.JPG

 

HERMITTE 2.JPG

HERMITTE 4.JPG

HERMITTE 5.JPG

HERMITTE 6.JPG

 

HERMITTE 7.JPG

 

 

 


11/01/2017
3 Poster un commentaire

Un récidiviste de la prise illégale d'intérêt, vice président de notre Agglo ???

 

Mardi après midi 10 Janvier 2017 est prévue l'installation du nouveau conseil de l'agglomération "Provence Alpes Agglomération" .

 

Ne croyez pas un seul instant qu'il y ait le moindre suspense, tout y est quasiment joué d'avance, et le "gâteau déjà partagé" et cette séance ne sera - en principe - qu'une pure formalité selon les informations qui ont pu filtrer.

 

Sauf que parmi les candidats potentiels à un poste de vice président, il y en a un qui nous heurte particulièrement.

 

D'ailleurs à ce sujet, nous sommes étonnés que Patricia Granet, soi disant grande prêtresse de "la politique autrement" et qui voudra nous faire signer une charte d'éthique*** comme à la CCABV, ne mette pas un véto absolu à la candidature de Francis Hermitte, actuel maire de Seyne les Alpes à un poste de vice-président.

 

Il n'est pas question aujourd'hui de dire si Monsieur Hermitte doit être aujourd'hui le maire de Seyne les Alpes ou pas !

 

Mais en ce qui nous concerne, un élu condamné définitivement en correctionnelle en 2012 pour "Prise illégale d'intérêt dans une affaire où il assure le paiement ou la liquidation" n'a pas à occuper un tel poste dans l’exécutif de notre future assemblée.

Pire à titre complémentaire, il a aussi été condamné le même jour pour les mêmes faits à une interdiction d'occuper toute fonction ou tout emploi public pendant une période de 5 ans commençant en Juillet 2012.

 

Nous signalons au passage qu'il a pu malgré cela être élu maire en 2014 ce qui peut paraitre curieux, mais certaines "dispositions législatives" en France sont ainsi faites  "selon que vous soyez puissant ou....."

 

Nous pourrions penser que chacun  peut commettre dans sa vie une "faute" mais ce genre de faute concernant un élu devrait à notre sens l'éliminer définitivement de la vie publique.

 

Mais là encore pas de chance, puisque dans le passé en 2006 , il avait déjà été condamné pour ........Prise illégale d'intérêts dans toujours de sombres affaires immobilières en confondant intérêts familiaux et celles de la collectivité dont il avait la charge....

Idem en appel en 2007 !....

 

Dès le début de cet article, nous l’avons dit, nous ne porterons pas de jugement sur l'application ou pas de cette interdiction d'exercer une fonction publique ni sur sa capacité à se présenter en 2014 à une élection alors qu'il a été condamné 2 ans auparavant (en 2012) à "ne pouvoir exercer une fonction publique pendant 5 ans" .

 

Nous qui sommes des citoyens " normaux " pensons que 5 ans à compter de Juillet 2012  devrait nous entraîner jusqu'en en Juillet 2017 mais ....

 

En tant qu'élus,

 

Nous pensons qu'une personne qui a abusé de ses fonctions et  a récidivé  pour obtenir ou faire obtenir, à ses proches des avantages indus qui plus est, sortant des caisses publiques, ne doit en aucun cas pouvoir exercer des responsabilités  au sein de notre future communauté d' agglomération.

 

Il n'est pas question pour nous de jouer les redresseurs de torts ou les moralisateurs mais simplement de mettre chacun en face de ses responsabilités.

 

La future Agglomération aura à se saisir de dossiers importants et variés sur un territoire dont l'homogénéité économique est plus que discutable, des dossiers sensibles arriveront sans aucun doute sur la table des élus du bureau exécutif et il serait donc dommageable que nous soyons avant toutes prises de positions de se poser la question sur le positionnement  des uns et des autres.

 

Dans ce cas malheureusement, on a déjà en partie la réponse.

 

 

NB : Précisons que Mr Faure qui figure dans l'article de presse ci dessous à bénéficié lui d'une relaxe totale !

 

 

 

***« Charte de l'élu local


« 1. L'élu local exerce ses fonctions avec impartialité, diligence, dignité, probité et intégrité.
« 2. Dans l'exercice de son mandat, l'élu local poursuit le seul intérêt général, à l'exclusion de tout intérêt qui lui soit personnel, directement ou indirectement, ou de tout autre intérêt particulier.
« 3. L'élu local veille à prévenir ou à faire cesser immédiatement tout conflit d'intérêts. Lorsque ses intérêts personnels sont en cause dans les affaires soumises à l'organe délibérant dont il est membre, l'élu local s'engage à les faire connaître avant le débat et le vote.
« 4. L'élu local s'engage à ne pas utiliser les ressources et les moyens mis à sa disposition pour l'exercice de son mandat ou de ses fonctions à d'autres fins.
« 5. Dans l'exercice de ses fonctions, l'élu local s'abstient de prendre des mesures lui accordant un avantage personnel ou professionnel futur après la cessation de son mandat et de ses fonctions.
« 6. L'élu local participe avec assiduité aux réunions de l'organe délibérant et des instances au sein desquelles il a été désigné.
« 7. Issu du suffrage universel, l'élu local est et reste responsable de ses actes pour la durée de son mandat devant l'ensemble des citoyens de la collectivité territoriale, à qui il rend compte des actes et décisions pris dans le cadre de ses fonctions. » ;

 

 

Les Dignois d'Abord

 

 

La Pro Conda.JPG

 

 

ALPES 1 HERMITTE.JPG

La Pro Procés.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


06/01/2017
1 Poster un commentaire

Motion pour la mise en place d'une "mutuelle municipale "

 

 

Lors du prochain conseil municipal, fidèle au programme que nous avions proposé aux Dignois en 2014, nous proposerons aux membres du conseil de mettre en place courant 2017 (   le temps de lancer les consultations ) une "mutuelle municipale".

 

Une mutuelle municipale ne coûte rien aux contribuables, c'est important de le savoir,.

Personne n'est forcé d'y adhérer et chacun demeure libre de son choix.

 

 

Elle permet simplement à la municipalité de "négocier" pour ses administrés un contrat de groupe auprès des compagnies d'assurance.

 

Des associations se mettent d'ailleurs gratuitement à disposition des municipalités pour conseiller et orienter leur choix.

 

Les tarifs sont très intéressants car il est évident que l'on obtient pas les mêmes prix  quand on va négocier 1 contrat que quand on va en négocier 3 ou 4000.

Des municipalités ont obtenu pour leur administrés des tarifs avec des baisses de 50% avec bien entendu des niveaux de garantie équivalents.

 

Des communes françaises ont déjà employé ce dispositif avec un certain succès.

 

La loi mise en place au 1er janvier 2017 impose aux employeurs de fournir une mutuelle à leurs salariés mais  les retraités, petits commerçants et artisans et les chercheurs d'emploi pourraient bénéficier de ce dispositif.

 

A l'heure où de nombreux foyers voient leur pouvoir d'achat baisser, il n'est pas rare de rencontrer ici et là des gens sans couverture complémentaire ce qui est un réel problème quand on connait le reste à charge de certains soins.

 

 Ce dispositif, encore une fois  est complétement gratuit pour la commune et surtout permettrait d'améliorer les fins de mois de bon nombre de nos dignoises et dignois.

 

C'est ce pourquoi nous avons été élus et nous espérons pour une fois que les barrières idéologiques ne seront pas brandies devant nous, que cela ne sera pas refusé au motif qu'il s'agit d'une proposition de notre groupe et que le bon sens l'emportera.

 

 

 

Les Dignois d'Abord

 

Marie Anne Baudoui Maurel

Gilles De valckenaere

Véronique Robert

Lionel Thonnatte

 

 

Motion mutuelle im.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 


04/01/2017
0 Poster un commentaire

Les soutiens " bidons " d'un messie autoproclamé

La presse quand elle publie une liste de soutiens devrait, je pense vérifier cette liste et vérifier si les gens qui y figurent sont bien des soutiens et non des gens que l'on pioche ici et là ?

 

Parmi les soutiens affichés du messie autoproclamé dans un article de presse, il s'en trouve plusieurs qui ne sont même pas au courant ....

 

Démarche pour le moins malhonnête d'une équipe qui voudrait pratiquer la politique soit disant autrement mais qui en fait n'a d'autre compétence que de vouloir forcer les portes et employer des méthodes à vomir.

 

Un parti comme les républicains saura t- il un jour se faire respecter par certains de ses adhérents opportunistes qui n'ont d'autre but que de servir leur intérêts personnels ...?????

 

La presse fera t-elle son travail en vérifiant la liste des soutiens avant ??

 

Nous en fournissons un seul exemple tout en garantissant l'anonymat de cette conversation privée....

 

Gilles de Valckenaere

Conseiller municipal de Digne les Bains

Conseiller d'agglomération

 

 

 

 

 

Soutien bidon 1.jpg

 

 

 

Soutien bidon 2.jpg


02/01/2017
2 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :