"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel

Sauvan company


Réponse à un menteur de premiére !!

Lors du dernier conseil de communauté de communes, j'ai signalé que bon nombre de personnes embauchées pour 6 mois à la CCABV ou anciennement CC3V s'y trouvaient encore depuis des lustres et que leur emploi " saisonnier ou autre " était automatiquement pérennisé.

 

J'ai même cité le cas du chargé de mission pour la redevance spéciale, embauché pour quelques mois en 2010 ....et qui était toujours présent malgré la fin de sa mission.

 

Horreur malheur, j'étais un menteur car personne d’après un responsable des ordures ménagères n'avait été embauché pour ce poste...

 

Je ne vais pas polémiquer des lustres avec un technicien qui doit "sa magnifique évolution" de carrière à son chef bien aimé Bernard Rosi aussi je vais simplement publier ci dessous, l'appel à candidature pour ce poste dont personne apparemment se souvient ou ne veut se souvenir .....sauf notre comptable qui le paie tous les mois.

 

Je précise que ce poste avait été attribué .....au beau fils de Bernard Rosi mais il n'y aura que les mauvaises langues pour y voir un rapport.

 

Je précise également que le poste pour 2 ans crée par l'éjecté de la politique Berrod pour son ami Nicolas Maurel existe aussi toujours ....on se demande toujours pourquoi faire également .

 

Comme quoi les archives ça sert

 

 

Gilles De valckenaere

Conseiller municipal et intercommunal

 

 

 embauche fils a rosi.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 


01/10/2016
3 Poster un commentaire

STOP aux caprices de Patricia Granet sur le compte des Dignois.

Quand on se plaint de la baisse des dotations, quand on se plaint du manque de moyens financiers de la commune, on ne fait pas des caprices de Diva qui coûte 68400 € par an à la commune.

 

68400 € par an pour payer un cadre avec qui on ne s'entend pas,  à rester chez lui.

 

Il y a tout un tas de tâches que ce monsieur pourrait faire de son domicile au bénéfice des Dignois qui après tout le paient.

 

Vous me direz, on indemnise bien chaque mois, une conseillère municipale qui s'occupe des foires et marchés .....depuis l'île de la Réunion !  

 

Une Honte !

 

Je demande donc à Granet de revenir sur la décision qu'elle a prise, comme d'habitude sans avis de son opposition qui représente au total plus de 54 % des Dignois...

 

Ci-dessous le texte de la motion présentée ainsi que le compte-rendu du conseil où la municipalité annonce - sous notre pression - le coût du caprice de Granet.

 

 

Cliquez dessus pour une meilleure lecture

 

 

Gilles De Valckenaere

Conseiller municipal et Intercommunal de Digne les Bains


03/03/2016
0 Poster un commentaire

Massette et la Sauvan Company, meilleurs que Pôle Emploi...enfin pas pour tous.

Le 13 mars 2015, à l'approche du scrutin départemental, nous avions annoncé  dans un article toujours disponible, que René Massette conseiller général sortant et actionnaire de la Sauvan Company pour s'assurer une réélection plus facile pratiquait ce qui est une mode de gestion de la majorité Sauvan à savoir le copinage et le favoritisme.

 

Nous avions annoncé qu'un poste avait été "promis" à un membre influent de la municipalité d' Entrages - pas en recherche d'emploi puisque déjà cadre dans une grande entreprise française - un emploi bien entendu dans une structure "satellite" du conseil général, la Fédération des collectivités électrifiées du 04 pour ne pas le nommer.

Le binôme Geneviève Primiterra  ( Adjointe de Granet ) / René Massette fut élu....

 

Il est donc profitable pour certains de " jouer les béni oui oui " de la Company Sauvan dans les collectivités où ils siègent puisqu'on arrive à retrouver au sein d'une même famille, 2 employés à la CCABV, une autre à la mairie , et maintenant un de plus dans le syndicat électrifié satellite ... et la liste est loin d'être exhaustive !

Pas étonnant qu'il soit si difficile de faire bouger les choses dans le pays Dignois...

 

A la mairie de Digne les Bains, Granet  elle, attribue des marchés à sa grande "copine de campagne et sa société de communication". Cette  dernière travaillant déjà mais là aussi par hasard avec une bonne partie des communes sous la coupe .... de la Sauvan company .

Que répondre également à certains entrepreneurs  régulièrement écartés des marchés où l'appel d'offre n'est pas obligatoire sous prétexte qu'il ne boivent pas le pot ( ou plus ) avec qui il faut  et au bon endroit ?

Mais c'est comme cela, le communiste Dignois est sectaire, colocataire mais sectaire !

 

Que répondre à ce maire d'une commune limitrophe qui vote pour le budget de la CCABV  - alors que son adjoint vote contre - parce qu'il a obtenu la création d'un bistrot pour son village qui aura couté 450 000 euros aux contribuables de l'intercommunalité.

Pauvre homme que de devoir baisser ainsi sa culotte publiquement ...

 

Que répondre à ce commerçant liquidé qui cherche du travail et qui voit son voisin être embauché au Conseil Général le lendemain de la vente de son commerce .... le fait d'être l'époux d'un membre influent du cabinet Sauvan y serait-il pour quelque chose?

 

Bref, on le voit et on le démontrera encore prochainement, la "Sauvan Company" fonctionne à plein régime même en l'absence de son chef .

 

Les Dignois d'abord


03/03/2016
0 Poster un commentaire

Sauvan, Roux et Granet lâchés par leur propre camp.

Le patron de la Sauvan €ompany est en colère ...

 

Il est en colère que soi disant,"la méchante droite" ( devrions-nous nous sentir visés? ) l'embête, le conteste, critique sa gestion du département, désapprouve ses méthodes clientélistes, son absence de contrôle, déballe sur la place publique des affaires, ose mettre en doute sa parole, dénonce son cumul et celui de ses copains ...

 

Alors dans ces cas, on applique la technique  socialiste simple :

1 - On fait semblant de faire l'unanimité dans son propre camp.

2 - On essaie de se faire passer pour une pauvre victime.

3 - On joue sur le fait que l' UMP fasse monter le FN alors que c'est exactement l'inverse.

4 - On essaie d'arracher un " c'est vrai les pauvres, ils sont durs avec eux"

 

Sauf que cette fois-ci, la contestation vient aussi de son propre camp et l'attaque n'est pas feinte.

 

On est pas là, dans la guéguerre des égos socialistes

On est pas là avec un Massette qui se couchera au premier cri ou une secrétaire départementale figurante qu'on siffle et qui récite.

 

Il s'agit là d'une partie de la gauche "pure et dure" qui n'envoie pas dire les choses mais les écrit !!

 

Nous vous communiquons l'intégralité de  ce document  car notre blog est un moyen de diffusion important  et tous les Dignois ne l'ont peut être pas reçu.

 

On comprend aisément, vu les comportements et les capacités de nuisance des gens auxquels ils s'attaquent, que leurs auteurs veuillent garder l'anonymat.

 

Bonne lecture à tous

 

Cliquez sur le document pour une meilleure lecture .

 

 

 

 


03/03/2016
0 Poster un commentaire

Appase : Petite précision

Nous tenons à apporter une petite précision dans le dossier de l'APPASE dont nous avions dénoncé les graves dysfonctionnements il y a quelques jours.

 

Nous ne retirons rien à ce que nous avons écrit et ce ne sont pas les déclarations de Mrs SAUVAN et LANFRANCHI toutes aussi pitoyables l'une que l'autre qui nous ferons réviser notre jugement.

Rappelons tout de même à Mr Lanfranchi que le rôle d'un contrôleur de gestion n'est pas de chercher les abus de certains personnels , c'est le sien !

 

Nous le répétons, cette affaire est grave et les fautifs doivent être poursuivis ...  au lieu de se lancer dans une chasse aux sorcières vouée à l'échec.

 

Certaines personnes s' étaient étonnées que nous n'ayons pas identifié sur la photo ci-dessous la dame se trouvant à côté de René Massette, le jour de l'inauguration .

 

Nous en prenons acte et il s'agit donc de Mme ISABELLE RENVOIZE, Inspectrice des affaires sanitaires et sociales à l' Agence Régionale de Santé et "accessoirement" suppléante de Colette CHARRIAU ( EELV ) aux prochaines élections départementales dans le canton de Digne 1 ( ancien canton Digne Est ) et ancienne candidate aux municipales de Digne en 2014 sur le liste de .....Franck Di Benedetto !

 

Quand on vous dit que la politique est une histoire de famille dans le pays Dignois ......

 

Famille, Company, Copains ....

 

LA FACE VISIBLE ET SOURIANTE DE L' APPASE

 

 

 

On y reconnait nos brillants gestionnaires du denier public

 

- Gilbert Sauvan, Patron de "la Sauvan Company", distributeur de subventions, de postes et de "bonus".

- Pierre Lanfranchi, président de l' APPASE et ancien fonctionnaire.

- Isabelle Renvoize, Inspectrice des affaires sanitaires et sociales de l' Agence Régionale de Santé et candidate suppléante de Colette Charriau à Digne 1 sur liste EELV

- René Massette, Actionnaire de "la Sauvan Company", retraité des impôts et candidat Socialiste dans le canton de Digne 1

- Gérard Esmiol, Adjoint de P. Granet, "humaniste" Champtercien, grand généreux avec votre argent et candidat Communiste dans le Canton de Digne 1.

- Christian Blanc, trésorier de l'APPASE, Cadre à la ville de Digne les Bains, acteur de la Sauvan Company.

- Geneviève Primiterra, adjointe au maire de Digne, retraitée de la Préfecture 04, et candidate à "un poste rémunéré dans la Sauvan Company".

 

 

 

 

 

 

 

 


03/03/2016
0 Poster un commentaire