"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel

Vie Dignoise


La démocratie à la sauce " Gaucho "

Belle démonstration ce soir à Champtercier !

 

Un maire qui choisit soigneusement des intervenants limite larmoyants, un représentant de la préfecture pas très à l'aise avec les mensonges dont il est complice, un dirigeant d'entreprise qui nous chante la messe, tentant de nous faire croire à sa philanthropie innée alors qu'il va empocher pour les six mois à venir 320 000 euros minimum.. !


L'absence de Mme Granet, Maire de Digne-les-Bains, Présidente de l'interco  en dit long sur son implication....


320 000 euros pour l'hébergeur, 100 000 euros pour l'association gestionnaire du centre, 120 000 euros d'argent de poche pour les migrants. 100 000 euros pour la commune (selon Cazeneuve 1000 euros pour chaque place créée par une commune), 12 salariés "encadrant" dont 7 en réalité dédiés au gîte et au couvert.

Reste donc factuellement que 5 travailleurs sociaux pour 100 migrants!

Une société privée de surveillance pour la nuit et les week-ends qui coûtera également une fortune, une navette de bus pour que les migrants puissent se rendre en ville à Digne les Bains alors que la ligne de bus a été supprimée pour les habitants de Champtercier, des demandeurs d'asile à qui l'on trouve des T5 entièrement meublés alors qu'en même temps on fustige la famille SDF de la Javie d'avoir refusé un hébergement en foyer séparant les membres de cette famille etc, etc, etc...


Non mais vous êtes devenus débiles les gens ou quoi ?

 

Il en résulte que l'idéologie politique à la sauce gaucho en bassin Dignois est appliquée  quoi qu'il en coûte à nos concitoyens puisque les décisions de quelques irresponsables seront assumées par nous tous.

 

 

Lionel Thonnatte

 

Groupe Les dignois d'abord


27/09/2016
5 Poster un commentaire

Musée de la résistance ...Suite

P.Granet, comme prévu et pour rester fidèle à ses habitudes de ne pas pouvoir ou savoir répondre à son opposition a pour l'instant complètement ignoré notre courrier paru dans la presse.

 

Nous venons de recevoir ce jour la copie d'un autre courrier adressé celui-là par un bas alpin qui espérons le pour notre démocratie obtiendra une réponse de son altesse !!

 

Ci-dessous le courrier adressé à P. Granet qui en a accusé réception

 

 

LETTRE 1.JPG

 

LETTRE 2.JPG

 

 

Pour une parution sur notre blog, nous avons ôté la signature de la personne émettrice de ce courrier qui est bien évidemment signé dans sa version originale

 

 

 


29/07/2016
0 Poster un commentaire

Musée de la résistance : Lettre ouverte à P. Granet

Ci dessous la lettre transmise à la presse ainsi qu'à P. Granet

 

 

 

 

LETTRE OUVERTE AU MAIRE DE DIGNE les BAINS

 

 

 


INSUPPORTABLE !

Non, il nous est impossible de nous résoudre sans nous battre encore, à voir partir NOTRE Musée de la seconde guerre mondiale fut-ce dans l’Ubaye..


Impossible de « laisser fouler aux pieds » le travail de toute une vie, toute cette passion désintéressée mise au service de la mémoire de ceux qui se sont battus, de cette jeunesse fauchée, de ces soldats, de ces martyrs de la résistance sans qui nous ne serions pas des Hommes libres aujourd’hui !


Les motifs invoqués sont autant de faux alibis pour défendre l’indéfendable !


Ainsi que nous l’avons exposé lors du dernier conseil municipal, les locaux vides ne manquent malheureusement pas dans notre cité préfectorale. Quant aux contrats de service civique de toutes sortes, vous n’hésitez pas à en créer dans plusieurs services alors pourquoi faire une exception pour l’œuvre de toute une vie, cet engagement et cette implication totalement désintéressés qui ont été ceux de Monsieur Jacques TEYSSIER?


Vous n’avez pas trouvé suffisant de lui avoir interdit l’accès de « son » musée en changeant la clef sans l’en avertir? Pour en avoir plusieurs fois discuté avec lui, c’est une véritable blessure en plein cœur que vous lui aviez ainsi infligée et à travers lui, à toutes celles et ceux qui sont profondément attachés à ce musée de la mémoire combattante dignoise.


Nous vous demandons de surseoir à une décision qui n’a rien d’urgent et de solliciter tous les acteurs possibles afin de garder cet élément de notre patrimoine dans notre cité. Nous le réclamons pour l’honneur et le respect que nous devons à tous ceux qui s’y sont consacrés au premier rang desquels se trouve Monsieur Jacques TEYSSIER.

 

 

 

Les Dignois d’abord

 

 

***Précisons que le Groupe de Barbero dans son intégralité a voté pour ce transfert d'une partie de notre histoire locale

 

 

Petite précision parfaitement justifiée de l'un de nos lecteurs

 

Si Jacques TEYSSIER a été l'un des éléments moteurs de ce musée, il faut aussi penser à ses proches amis qui ont aussi beaucoup donnés de leur de temps et fait dons d'une partie de leurs collections personnelles. Je pense à Jérôme CATTANEO ou bien encore Guy REYMOND et bien d'autre dont je n'ai malheureusement pas les noms. Tous ces gens sont ou étaient très attachés au patrimoine historique de notre ville.
Cette partie de l'histoire locale, doit comme son nom l'indique rester locale. Le musée, sur la place Paradis, bien qu'étriqué et nécessitant des travaux, doit y demeurer et pourrait servir de base à un musée un peu plus étoffé dans un autre site (il ne manque pas à Digne de locaux vides!)


04/07/2016
1 Poster un commentaire

Le mariage de la carpe et du lapin

 

 

En se maintenant pour le deuxième tour de l’élection municipale en dépit du plus petit score  jamais réalisé par la droite Dignoise le tout en se classant 4 eme du premier tour , Christian Barbero avait démontré qu’il favorisait plus son intérêt personnel que l’intérêt général.

 

En faisant élire dernièrement un vice-président communiste de la majorité Granet, il avait démontré cette fois sa bêtise sans fin et surtout le peu de respect envers les gens de son parti et la politique générale de celui-ci.

 

On va passer très rapidement sur le fait qu’il n’avait sans doute pas compris – faute de travail – que P. Granet avait rallongé la dette au lieu de la rembourser, il l’avait  félicitée en séance publique. ( Oui , vous ne rêvez pas !)

 

Ce soir, lors du conseil municipal, une nouvelle étape a été franchie par ces messieurs UMP/LR qui croient  que pour faire partie de l’opposition, il ne suffit que de voter contre le budget et uniquement ça .

 

Il s’agissait ce soir de remplacer un membre du conseil d’administration de la régie des eaux !

Les statuts imposaient bien entendu un vote après appel à candidature.

 

Or, les documents municipaux déjà imprimés indiquaient que Monsieur Balandris soi-disant LR était  désigné par la majorité Socialo Communiste Dignoise …

sans qu'il y ait eu d'appel à candidature préalable!...

De quoi rester rêveur !!

 

Bien sûr lors de la lecture publique de la délibération, ils ont pris soin bien évidemment, conscients de cette bourde, de ne pas lire cette partie du texte faisant passer cette « nomination » pour une ouverture à l’opposition ….

 

 L’UMPS locale dans toute sa splendeur et aussi sa bêtise.

 

Le groupe « Alternative Digne » trahIT les dignoises et les dignois qui à tort leurs ont fait confiance.

 

Qui expliquera à Monsieur Barbero  qu’il est inutile de voter contre le budget si c’est pour valider ensuite dans le détail toutes les autres délibérations que ce budget permet de financer ?

 

Ce soir, le Groupe LR s’est fait un festin des quelques maigres reliefs de repas jetés à même le sol destinés à récompenser tous leurs efforts  pour paraître de temps en temps en bonne place sur la photo.

 

Pauvre droite Dignoise, si mal représentée !

 

 

 

balandris.JPG

 

 

Marie Anne Baudoui Maurel

Les Dignois d'abord

 

 

 

 


01/07/2016
1 Poster un commentaire

Sur Alpes 1, Granet fait passer son intérêt personnel avant celui des Dignois

 

Cela fait plus de 2 ans que le seul groupe d'opposition que nous sommes le dénonçons ....

 

Il semblerait que nous soyons de plus en plus nombreux élus des Alpes de Haute Provence à partager la même opinion de P.Granet championne locale du cumul de mandats et fonctions électives diverses : extrait de l'article de Alpes 1 du jour


« peut être pense-t-elle à son propre avenir, mais qui desservirait à terme le bien commun ».


En effet elle est restée en plus de ses multiples mandats, salariée de l'hôpital de Digne.


Intérêt général contre intérêt personnel?...

 

 

Ci dessous le lien vers l'Article Complet de Alpes 1

 

 

Cliquez ici

 

Marie Anne Baudoui Maurel

Groupe Les Dignois d'Abord


06/05/2016
0 Poster un commentaire