"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel

Conseil municipal du 30.04.2014

Ca m'étonnerait que Marine Le Pen se soit inspirée de la politique Dignoise pour élaborer son discours du 1er mai à Paris mais elle aurait pu le faire .

Du moins son constat sur la gestion de la France par  " des ânes " conviendrait très bien à la majorité municipale.

 

A vrai dire nous craignons même pour la santé des vertèbres cervicales de Bruno Villaron, l'homme indemnisé pour s'occuper des finances, tant celui-ci  ne maîtrisant aucun sujet, se retourne à chaque fois  pour appeler à la rescousse un des techniciens municipaux.

 

Il n'y connait tellement rien  qu'il en oublie sur la synthèse du budget de la commune le verso d'une page ....

Noble oubli qui  aura au moins permis d’abréger les souffrances d'un auditoire se demandant ce que ce pauvre homme faisait là ..

De P. Granet comme de B.Villaron, pas de réponse, pas de projet, pas d'annonce, rien le vide absolu.

 

Bien évidemment on continue de ponctionner les Dignois, le budget du développement économique est à la baisse et celui du personnel en hausse.

 

De la "bonne" gestion socialo- communiste en somme, "on ponctionne et  on se gave".

 

Incident entre Mme Granet - pas très habituée à avoir une opposition face à elle - et notre tête de liste qui s'est vu répondre " vous êtes une menteuse " quand elle parlait du cumul de ses indemnités.

Mme Granet devrait donc au prochain conseil communautaire nous annoncer qu'elle ne prendra pour son mandat à la CCABV pas d'argent supplémentaire dans la poche des Dignois.

 

Mais elle appliquera sans doute la méthode de Gilbert Sauvan qui consiste à être contre le cumul des mandats, voter contre et en même temps continuer à se remplir les poches sur le dos des contribuables.

 

Nous sommes intervenus pour  que les entreprises Dignoises et du Pays Dignois soient privilégiées lors des appels d'offre pour les travaux municipaux. Bien entendu en respectant le code des marchés, il est tout à fait possible de le faire. Attendons que Mme Granet respecte au moins la promesse qu'elle nous a faite en conseil.

 

Pour terminer, nous avons refusé de voter en nous abstenant sur la motion du maintien d'un poste d'enseignant à l'école Beausoleil estimant que la dernière phrase de cette motion est contraire à la motion elle-même  car elle est annonciatrice de la fermeture de cette école à la rentrée 2015.

 

Fermeture d'un groupe scolaire non contesté par les élus UMP présents et complices.

 



04/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 689 autres membres