"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel

Le traitement qui risque de tuer !!

Pas facile de répondre en direct à des interviews quand on a rien à dire , à proposer ou à annoncer .

 

Même le journaliste de Radio Alpes 1 a du dire à Mme Granet qu'il aurait "peur s' il était électeur Dignois" .

 

Entre les " heuuuu " , " Il va falloir faire un audit " , "il va falloir étudier la question " et autres sorties uniquement faites pour gagner du temps , on comprend pourquoi il lui est tant difficile de recueillir des soutiens sans promesses de contre-partie.

 

Même Franck Di Benedetto, dont à mots feutrés elle critique la gestion, ne sort pas du bois où il est caché préférant compter sur les piètres prestations de sa concurrente de gauche.

Mais qu'il se rassure , l'heure du bilan arrive et les dignois ne se tromperont pas.

Mais ne vous faites pas de souci , tout ce petit monde se retrouvera le soir du premier tour et, si besoin est, fusionnera pour conserver les avantages acquis de 18 ans de pouvoir.

 

D'ailleurs la composition de leur équipe s'y prête parfaitement: chacun  ayant  récupéré la moitié de la  majorité sortante. Mieux encore, ils se partagent pour un, le père et pour l'autre, le fils!...mettant à leur sauce le jeux des 7 familles: "dans la famille Carbuccia, je demande le père", et l'autre, "dans la famille Carbuccia, je veux le fils".

Le père chez Mr Di Benedetto et le fils comme attaché parlementaire de Gilbert Sauvan ...

 

 

Mais le plus grave dans tout cela est sans conteste la méconnaissance des dossiers de Madame Granet .

Chose d'autant plus grave que c'est elle qui a mis en place Mrs Di Benedetto et consorts et qu'en tant que membre du conseil consultatif citoyen désignée par Serge Gloaguen, elle se devait d'être au courant des dossiers .

 

 

Un exemple, l'encours de la dette .

Elle annonce un désendettement de notre ville de l'ordre de 5 millions d'euros par an .....oubliant les nouveaux emprunts contactés annuellement .

 

Grave erreur lorsque l'on veut être maire d'une ville comme Digne les bains qui n'a plus le luxe d'avoir à sa tête une équipe utopiste et incompétente.

 

Les mots sont forts mais comment qualifier autrement la gestion économique de Mrs Teyssier et Sfrecola qui pendant ce mandat ont tout fait pour mettre  à sac  l'économie Dignoise avec la complicité de Mr Di Benedetto et ses colistiers sortants?

Regardez autour de vous le nombre d'établissements fermés !!

Regardez l’œuvre de ces messieurs qui se proposent de continuer pendant encore 6 ans  !!!

 

Venez les rencontrer par exemple ce soir à la cérémonie des voeux du maire .

Venez contempler leurs sourires béats d' autosatisfaits .

 

 

Gilles De valckenaere

Les Dignois d'abord

 



04/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 687 autres membres