"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel

Les mauvais calculs du candidat à la continuité du déclin !

Lors de la lecture dans la presse locale d'un article parlant du prix de l'eau payé par les Dignois, j'ai été un peu surpris et le mot est faible de constater que répondant à des critiques de Marie-Anne Baudoui-Maurel sur le prix de la facture d'eau, que le premier adjoint actuel et futur candidat à la continuité du déclin de Digne les bains assurait de son côté que le prix de l'eau n'avait pas augmenté.

 

Manœuvre bassement politicienne quand on sait que pour beaucoup de Dignois , le prix de l'eau se calcule de la manière suivante : Total à payer divisé par les mètres cubes consommés.

 

On ne  lui en voudra pas d'être une fois de plus en complet décalage avec sa population mais lui ne regarde que le prix de l'eau brute sans regarder quoi que se soit d'autres .....taxes , assainissement , etc , pour lui rien ne compte que le prix de l'eau .

 

De l'authentique foutage de gueule dont les Dignois sont habitués et qu'ils feront sans aucun doute possible payer à Di Benedetto et consorts en leur désignant la porte de la sortie en mars prochain.

 

 

Mais bon, laissons-le encore un peu s'amuser sur notre compte , il n'y en a plus pour très longtemps.

 

La vraie question est pourquoi paye-t-on notre eau si chère ? De mauvais choix ont été faits tout simplement.

 

Car il  faut se rappeler que la création de la station d'épuration H.Q.E. ( Haute Qualité Environnementale ) que Digne a sur son territoire, est un choix politique de la majorité actuelle nous engageant avec un partenaire privé jusqu'en 2035 !!

 

Même une composante de la majorité municipale ( les communistes ) avait à l'époque pour une fois mis "la béni oui oui attitude" de côté pour mettre en avant l' intérêt général à savoir que la municipalité devait s'occuper elle-même de la construction et de la gestion d'un tel édifice.

 

 

Vous pourrez lire ci-dessous le débat de l'époque relatif au vote concernant cette station et au passage constater, une fois de plus devrait-on dire, que les représentants de la droite molle actuelle représentée par Jacqueline Borel et Christian Brémond - qui ne boudait pas à l'époque les conseils municipaux car il y est absent depuis de très longues années - ne votaient pas contre ce projet qui pourtant à leurs yeux n'était pas bon ... allez donc comprendre .

 

On fera un jour l'inventaire sur un post-it des fois où l' UMP locale a voté contre le maire et on comprendra pourquoi les français les réunissent désormais sous le signe UMPS.

 

Vous y verrez aussi notre adjoint au désastre économique, Bernard Teyssier féliciter toutes les composantes de la majorité y compris le parti socialiste ( ? ) pour leur travail au sein du conseil et en mettant en avant le danger économique de ne pas créer cette station ....

C'est sans doute pour cela qu'il a ensuite et depuis 5 ans  mis en friche l'activité commerciale de Digne les bains.

 

Je passe sous silence la cerise sur la gâteau qui est la position des verts qui une fois de plus piétinent ce jour-là tout ce qu'ils avaient dit ou promis dans le passé...mais avec eux c'est moins surprenant .

Sans doute avaient-ils passé assez d'années dans l'opposition feutrée et que le temps était venu d'en récolter "les fruits ".

Mais bon , nul n'ignore que les verts de Digne ont une conception disons " toute personnelle " de l'utilisation du pouvoir .

 

 

Tout cela pour constater ( mais il suffit de lire les comptes-rendus de l'ensemble des  conseils municipaux de cette mandature ) que la municipalité actuelle n'a toujours eu qu'une seule et réelle opposition , celle de Marie-Anne Baudoui-Maurel .

 

La seule alternative crédible.

 

Gilles de valckenaere

 

 

Pièce jointe le débat municipal de 2008.

 

D--lib--ration-station---puration.pdf

 



04/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 690 autres membres