"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel

Les socialos et les verts nous ruinent

Lors des dernières élections municipales il y a un an , les Dignois avaient à juste titre décidés d'éliminer dés le soir du premier tour l'équipe de Mr Di Benedetto qui n'était qu'en fait qu'une liste de membres d' Europe Ecologie Les verts et de quelques taupes socialistes diligentés par René Massette pour essayer de nuire le plus possible à sa nouvelle amie depuis quelques semaines Patricia Granet.

 

Depuis plus de nouvelles de nos écolos, sauf bien entendu quand il s'agit, et là rien n'a changé, d’attribuer à leurs associations amis , les subventions permettant leur survie.

Fleur de Pierre, Composter, jardins solidaires, toutes les associations qui en échangent de milliers d'euros en font gagner que quelques dizaines à la collectivité.

 

Mais bien évidemment comme à chaque élections, ils ressurgissent pensant que les électeurs ont oubliés que pendant 1 mandat, il ont mis à sac l'économie de la ville de Digne les Bains.

 

Mais aussi comme à chaque fois, ils ne se présentent pas pour être élus car leurs chances d'arriver au second tour sont nuls, ils ne se présentent que pour faire d'avantage monter les enchères auprès d'un parti Socialiste qui une fois de plus sera obligé de composer avec eux lors des prochaines élections régionales

N'oublions pas à ce titre que Colette Charriau, conseillère régionale en poste a été élue en 2 éme position sur la liste Socialiste des Alpes de Haute Provence !!

Fonction qui lui permet de faire arroser copieusement les associations se revendiquant de l' Économie Sociale et Solidaire dont un des ses très très  proches est une figure de proue.

 

D'ailleurs un rapide coup d' œil sur les organigrammes de ses associations vous permettra de découvrir que les postes importants sont tenus par des proches de nos verts locaux ...

 

 

N'oublions pas non que lors des derniers scrutins départementaux, Philippe Berrod, en position de se maintenir s'est toujours couché devant Jean Louis Bianco ce qui lui assurait bien évidemment .... un poste d’adjoint au maire et de Vice Président de la CC3V en guise de renvoi d’ascenseur.

Philippe Berrod qui trouve normal que les habitants du pays Dignois paient une taxe de ramassage des ordures ménagères deux fois et demi plus élevé qu'ailleurs, qui depuis des années fait barrage à tout développement économique, qui depuis des lustres pense que seul le train désenclavera la ville de Digne.

La seule conviction en fait qu'il est toujours eu c'est de briller lui et son égo démeusuré !

Égo qui l'a ramené avec l'aide des Dignois à l'endroit où il n'aurait jamais du sortir sans l'aide de ses amis socialistes à savoir au rayon des politiciens oubliés



03/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 689 autres membres