"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel

Mon inégibilité ne change rien !

J'ai appris ce matin que le conseil constitutionnel avait décidé de me rendre inéligible à compter de ce jour pour une durée de 1 an.

 

Bien entendu , je vais faire face et assumer cette décision qui est, je le rappelle,  la minimum appliquée par le conseil constitutionnel et,qui plus est, s'applique dans une période ou aucun scrutin n'est prévu.

 

Je conserve tous mes mandats pendant cette période.

 

Je crois que les gens qui me font confiance doivent néanmoins connaÏtre le pourquoi de cette décision :

Aucune infraction sur la régularité de mes comptes de campagne n'a été retenue.

 

Ma probité et ma bonne foi ne sont pas mises en cause.

 

Tout candidat doit avoir pour gérer ses comptes de campagne , un mandataire financier.

 

Le mien ,  ancien expert-comptable, est connu très honorablement par les dignoises et les dignois: il se nomme Mr JEAN MARIE OUTRE.

 

Celui-ci a rempli sa tâche avec tout le sérieux qu'on lui connait mais a connu de sévéres ennuis de santé au moment de la transmission de mes comptes à la commission nationale.

 

Un courrier lui est donc revenu sans que celui-ci ait la possibilité physique de le traiter.

 

Mes comptes ont donc été remis à la dite commission en retard ce qui me vaut cette sanction.

 

Sanction qui, je le répéte, est "symbolique" puisque appliquable en dehors d'une période d'élection.

 

Certains se font déja des gorges chaudes pensant que je suis exclue du jeu des prochaines elections municipales ...

 

Je n'ai qu'une chose a répondre,

 

Je serai  plus que jamais présente lors de ce scrutin  " POUR LES DIGNOIS D'ABORD"

Bien à vous,

Marie-Anne Baudoui-Maurel



04/03/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 687 autres membres