"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel

Monsieur Girouette

Lors du dernier conseil municipal , un des adjoints au maire de Digne les bains a tenté de me convaincre assez "vertement", et en donneur de leçons fidéle à ses habitudes, que notre ville se trouvait dans la bonne moyenne et même relativement bonne élève en ce qui concerne la fiscalité, les dépenses de personnel et les différents taux d'imposition.

 

Il a cité quelques communes se trouvant derrière Digne alors que si j'étais en responsabilité je regarderais plutôt devant !

 

Mais force est de reconnaître que, avec une gestion comme la leur, il y a plus de monde devant que derrière.

 

Une tentative de propagande municipale qui aurait très bien pu marcher avec des élus ne se rappellant pas que ce monsieur, avant de se trouver dans la majorité, était à un moment de son "papillonnage" politique, dans l'opposition.

 

Ce qui est drôle c'est qu'il était dans l'opposition..... contre ......Serge Gloaguen !

 

Je vous communique donc ci-dessous quelques déclarations datées de ce monsieur qui sont, bien entendu à l'opposé de ce qu'il nous dit ou préconise aujourd'hui.

 

Il avait même été à l'époque jusqu'à ne pas voter le budget qu'il vote bien entendu aujourd'hui et qu'il defend "bec et serres "......

 

Les taux de ficalité sont toujours aussi haut aprés 18 ans de socialisme , on continue de créer des postes à la ville de Digne et à la communauté de communes se refusant à toute mutualisation , bref on continue d'appliquer exactement aujourd'hui les mêmes recettes qu'il y a 7 ans et que ce monsieur dénonçait et combattait.

Conseil municipal du 02.03.2006

-"On a aujourd'hui à Digne des taux de fiscalité qui sont considérables et qui asphyxient toute volonté de démarrer une activité économique , voire de s'installer dans la ville "

Conseil municipal du 30.03.2006

-" Il y a une lourde et inquiétante tendance à accroitre continuellement les dépenses de personnel.On ne peut plus occulter le poids des dépenses de personnel qui, à mon avis, invalidera le develloppement de la ville dans les années futures"

Il mettait en avant ce jour là , l'absence de mutualisation entre la mairie de Digne et la CC3V .

 

Il a même voter contre les taux d'imposition dans ce même conseil qui étaient moindre que ceux qu'il fait voter aujourd'hui ....

J'allais clôturer cet article en oubliant de dire de qui je parlais ...

 

Je parle de Monsieur Philippe Berrod bien entendu qui est apparamment plus préoccupé par sa carrière politique personnelle qu'à honorer ses convictions .

 

Comme quoi les coucous ne se contentent pas seulement de changer de nid, ils changent aussi leur chant  ...



04/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 687 autres membres