"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel

Musée de la résistance : Lettre ouverte à P. Granet

Ci dessous la lettre transmise à la presse ainsi qu'à P. Granet

 

 

 

 

LETTRE OUVERTE AU MAIRE DE DIGNE les BAINS

 

 

 


INSUPPORTABLE !

Non, il nous est impossible de nous résoudre sans nous battre encore, à voir partir NOTRE Musée de la seconde guerre mondiale fut-ce dans l’Ubaye..


Impossible de « laisser fouler aux pieds » le travail de toute une vie, toute cette passion désintéressée mise au service de la mémoire de ceux qui se sont battus, de cette jeunesse fauchée, de ces soldats, de ces martyrs de la résistance sans qui nous ne serions pas des Hommes libres aujourd’hui !


Les motifs invoqués sont autant de faux alibis pour défendre l’indéfendable !


Ainsi que nous l’avons exposé lors du dernier conseil municipal, les locaux vides ne manquent malheureusement pas dans notre cité préfectorale. Quant aux contrats de service civique de toutes sortes, vous n’hésitez pas à en créer dans plusieurs services alors pourquoi faire une exception pour l’œuvre de toute une vie, cet engagement et cette implication totalement désintéressés qui ont été ceux de Monsieur Jacques TEYSSIER?


Vous n’avez pas trouvé suffisant de lui avoir interdit l’accès de « son » musée en changeant la clef sans l’en avertir? Pour en avoir plusieurs fois discuté avec lui, c’est une véritable blessure en plein cœur que vous lui aviez ainsi infligée et à travers lui, à toutes celles et ceux qui sont profondément attachés à ce musée de la mémoire combattante dignoise.


Nous vous demandons de surseoir à une décision qui n’a rien d’urgent et de solliciter tous les acteurs possibles afin de garder cet élément de notre patrimoine dans notre cité. Nous le réclamons pour l’honneur et le respect que nous devons à tous ceux qui s’y sont consacrés au premier rang desquels se trouve Monsieur Jacques TEYSSIER.

 

 

 

Les Dignois d’abord

 

 

***Précisons que le Groupe de Barbero dans son intégralité a voté pour ce transfert d'une partie de notre histoire locale

 

 

Petite précision parfaitement justifiée de l'un de nos lecteurs

 

Si Jacques TEYSSIER a été l'un des éléments moteurs de ce musée, il faut aussi penser à ses proches amis qui ont aussi beaucoup donnés de leur de temps et fait dons d'une partie de leurs collections personnelles. Je pense à Jérôme CATTANEO ou bien encore Guy REYMOND et bien d'autre dont je n'ai malheureusement pas les noms. Tous ces gens sont ou étaient très attachés au patrimoine historique de notre ville.
Cette partie de l'histoire locale, doit comme son nom l'indique rester locale. Le musée, sur la place Paradis, bien qu'étriqué et nécessitant des travaux, doit y demeurer et pourrait servir de base à un musée un peu plus étoffé dans un autre site (il ne manque pas à Digne de locaux vides!)



04/07/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 687 autres membres