"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel

Réparation pour nos rues .....et nos commerçants

Nous évoquions  les efforts de la majorité pour tenter de faire oublier aux dignois qu’elle n’avait rien fait ou presque, de son mandat.

 

Après leurs avoir promis la réhabilitation du centre ancien lors de la  campagne municipale de 2001 (et ne pas l’avoir fait), ils ont décidé de rafraîchir certaines de nos rues piétonnes.

Leur absence d’entretien régulier les ont laissées dans un état pitoyable. Ces dégradations, comme le manque de stationnement, plombent l‘activité commerciale.

 

Des tranchées  ouvertes plus tard que prévu, recouvertes par des moyens de fortune.

 

Si tout chantier peut présenter des imprévus,  celui-ci a une incidence particulièrement négative sur l’activité de nos commerçants.

 

Comment ne pas s’inquiéter des retards accumulés à l’approche  de l’été qui représente pour beaucoup,  la part la plus importante de leur chiffre d’affaires. En effet, à la réunion d’information de l’Ermitage, j’entendais avec surprise que, contrairement à la loi, aucun dédommagement  avait été prévu. 

 La majorité subventionne des manifestations sans impact, « offre» des voyages au Japon, Je demande réparation pour nos commerçants des préjudices subis (exonération de CFE par exemple)



04/03/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 690 autres membres