"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel

Salle de sports, de Scrabble ou Mosquée ?

Lors des derniers événements tragiques qui ont frappé notre pays, certains habitants de notre commune ont découvert que notre bonne ville de Digne les Bains avait dans ses murs une mosquée, nous dirons plutôt en ce qui nous concerne, un lieu de prière dédiée aux musulmans.

 

Il aura fallu que ce lieu soit la cible de quelques irresponsables pour que nous soyons au courant de l'existence d'un tel lieu qui accueille d’après ses dirigeants jusqu'à 100 personnes.

Curieux quand on connait la configuration des locaux avec une simple porte en bois laissant à peine entrer 1 personne à la fois....

 

Nous nous posons la question de la conformité des locaux en terme de sécurité pour les occupants et les bâtiments voisins  si par  le plus grand des malheurs une évacuation rapide suite à un incendie ou autre devait avoir lieu .

 

Mais nous nous posons aussi des questions sur la situation " administrative " de ce lieu de culte présenté comme tel dans la presse locale y compris par nos élus car quand on consulte les statuts de cette association, il apparait ce qui suit:

 

ASSOCIATION : ASSOCIATION CULTURELLE B.A.D.R.

ANCIEN NOM  :ASSOCIATION CULTURELLE MAGHREBINE DIGNOISE.

RAISON SOCIALE :

Objet : toutes actions éducatives, pédagogiques, socio-culturelles et sportives en faveur des personnes du 3e age et de leur famille.

Activités :

  • CULTURE
  • ÉDUCATION FORMATION
  • INTERVENTIONS SOCIALES

 

Nulle trace bien entendu de la moindre référence à la religion ou à quoi que ce soit qui s'y rattache! Placer la religion sous le sigle 'fourre-tout" de la culture serait une insulte faite à l'intelligence des Dignoises et des Dignois.

 

Et là tout de même, nous nous permettons de nous de poser certaines questions et pourquoi pas sur le financement public éventuel  de cette association dont visiblement le but affiché est à des années lumières de celui déclaré en préfecture....

 

Nous n'osons imaginer que les services tant municipaux anciens et actuels que préfectoraux  puissent ignorer qu'une mosquée ou un  lieu de prières fonctionne ainsi sans statuts réels et puisse accueillir jusqu'à une centaine de personnes dans des conditions que nous jugeons pour notre part indignes voire dangereuses.

 

Nous demanderons donc dans les jours qui viennent des éclaircissements précis et au besoin une régularisation des statuts ou une mise en conformité de ce local de manière à ce que son fonctionnement soit en parfaite adéquation avec la déclaration lui permettant d'exister.

 

 

 

 

Les Dignois d'abord !

 



04/03/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 687 autres membres