"Les Bas-Alpins d'abord" avec Marie-Anne Baudoui Maurel

Sauvan, Roux et Granet lâchés par leur propre camp.

Le patron de la Sauvan €ompany est en colère ...

 

Il est en colère que soi disant,"la méchante droite" ( devrions-nous nous sentir visés? ) l'embête, le conteste, critique sa gestion du département, désapprouve ses méthodes clientélistes, son absence de contrôle, déballe sur la place publique des affaires, ose mettre en doute sa parole, dénonce son cumul et celui de ses copains ...

 

Alors dans ces cas, on applique la technique  socialiste simple :

1 - On fait semblant de faire l'unanimité dans son propre camp.

2 - On essaie de se faire passer pour une pauvre victime.

3 - On joue sur le fait que l' UMP fasse monter le FN alors que c'est exactement l'inverse.

4 - On essaie d'arracher un " c'est vrai les pauvres, ils sont durs avec eux"

 

Sauf que cette fois-ci, la contestation vient aussi de son propre camp et l'attaque n'est pas feinte.

 

On est pas là, dans la guéguerre des égos socialistes

On est pas là avec un Massette qui se couchera au premier cri ou une secrétaire départementale figurante qu'on siffle et qui récite.

 

Il s'agit là d'une partie de la gauche "pure et dure" qui n'envoie pas dire les choses mais les écrit !!

 

Nous vous communiquons l'intégralité de  ce document  car notre blog est un moyen de diffusion important  et tous les Dignois ne l'ont peut être pas reçu.

 

On comprend aisément, vu les comportements et les capacités de nuisance des gens auxquels ils s'attaquent, que leurs auteurs veuillent garder l'anonymat.

 

Bonne lecture à tous

 

Cliquez sur le document pour une meilleure lecture .

 

 

 

 



03/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 689 autres membres